passion des animaux
 
AccueilRechercherMusiqueS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vétérinaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LYLY
Admin
avatar

Messages : 313
Points : 527815
Date d'inscription : 19/11/2010
Localisation : aquitaine

MessageSujet: Vétérinaire   Mar 18 Jan - 18:44

relatif au bête de somme l'académie de médecine, organisée en 1856, comprend une section des sciences vétérinaires, présidée depuis 1997 par Jeanne Brugère-Picoux de l'école de Maisons-Alfort.
Il y a 14000 vétérinaires exerçant en France, dont les trois quarts sont libéraux; 20% exercent en médecine canine, 3% en rural, 1%dans le secteur du cheval.
Dans chaque département, la Direction des services vétérinaires effectue les contrôles sur le bétail et veille à notre sécurité alimentaire, surtout depuis l'interdiction de le nourrir avec des farines animales.

Musée de l'école vétérinaire 94700 Maisons-Alfort
Revenir en haut Aller en bas
http://lesamisdesanimaux.desforums.net
LYLY
Admin
avatar

Messages : 313
Points : 527815
Date d'inscription : 19/11/2010
Localisation : aquitaine

MessageSujet: Re: Vétérinaire   Jeu 27 Jan - 21:34



La profession de vétérinaire fête ses 250 ans en 2011. Elle est née sen 1761 sous le règne de Louis XV, à Versailles. La première école vétérinaire a vu le jour dans les faubourgs de Lyon ; on y apprenait à « guérir les maladies des bestiaux ».

A l’occasion de cet anniversaire, le château de Versailles accueille dès aujourd’hui Vet2011, une série d'événements autour de l’Année Mondiale Vétérinaire.

D’après le docteur Degueurce, professeur à l’école vétérinaire de Maison-Alfort, la discipline est née après l’éradication de 90% de l’espèce bovine au cours d’une l’épidémie de peste. Il fallait des médecins spécialisés pour soigner les bêtes, comme il y en avait pour soigner les hommes. Après 4 ans d’études, le vétérinaire pouvait soigner les animaux d’élevage, de travail, ou ce qui devenait les animaux de compagnie.

Sous le règne de Louis XV, la relation à l’animal changeait : on ne considérait plus seulement l’animal pour son utilité ou pour sa viande, et on s’entourait d’animaux de compagnie, comme le chien ou le chat.

Comprendre l’animal, comprendre l’homme
Un homme, Claude Bourgelat, un écuyer du roi devenu scientifique, va être celui qui démocratisera la profession. Dans ses écoles vétérinaires, on apprend à s’occuper de tous les bestiaux, pas seulement des chevaux.

Il est également à l’origine du concept de « biopathologie comparée », qui part du principe que la médecine de l’homme est utile à celle de l’animal, et réciproquement.

Petite anecdote : Les vétérinaires, une fois sortis de l’école, n’avaient pas la cote dans les campagnes et étaient rejetés des paysans. Il leur a fallu apprendre à accoucher les femmes (et compenser le manque de médecins) pour s’intégrer à la vie paysanne.

Revenir en haut Aller en bas
http://lesamisdesanimaux.desforums.net
 
Vétérinaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vétérinaire sur LIMOGES ? Urgent... bave
» stage vétérinaire - 33
» vétérinaire
» connaissez vous un vétérinaire nac dans le 84?
» Vétérinaire comportementaliste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les amis(es) des animaux..... :: FORUM DE L'INFOS :: Histoire des choses de la vie quotidienne d'hier à aujourd'hui-
Sauter vers: