passion des animaux
 
AccueilRechercherMusiqueS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Faire avaler des couleuvres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
moumoune
Admin
avatar

Messages : 707
Points : 507165
Date d'inscription : 02/01/2011

MessageSujet: Faire avaler des couleuvres   Mer 31 Aoû - 13:44

Mercredi 31 août 2011:


Faire avaler des couleuvres / Avaler des couleuvres


Infliger des humiliations, des désagréments à longueur de temps à
quelqu’un / Subir des humiliations, des affronts ou des désagréments
sans oser protester.
Faire accepter, à un quidam, n’importe quoi comme une vérité / Accepter n’importe quoi comme une vérité.


L’expression “faire avaler des couleuvres “, attestée dès 1667, se retrouve dans la correspondance suivie de Bussy-Rabutin et de
Madame de Sévigné avec le sens, oublié de nos jours, “infliger des désagréments à quelqu’un”; le mot couleuvre symbolisant alors quelque chose de tortueux.

Cette explication de la locution se retrouve postérieurement chez A. Furetière et V. d’Hautel en ces termes:


  • “Couleuvre s.f. Serpent qui est de la figure d’une anguille,
    & qu’on reconnoist quand il est dans un étang, en ce qu’il a
    toûjours la teste hors de l’eau. [...] On dit qu’un homme a bien avalé des couleuvres, lorsqu’on
    a dit ou fait devant luy plusieurs choses fascheuses qu’il se peut
    appliquer, ayant été cependant obligé de cacher le desplaisir qu’il en
    avoit.”
    Antoine Furetière, “Dictionnaire universel contenant généralement tous les mots françois”, 1695


  • “Couleuvre. Faire avaler des couleuvres à quelqu’un. Signifie lui faire essuyer de grandes mortifications, des chagrins amers.” V.d’Hautel, “Dictionnaire du bas langage”, 1808

Cependant, comment est-on passé de l’idée de mortification ou
d’humiliation à celle de mensonge à l’heure actuelle? Il existe deux
versions possibles pour expliquer l’origine de cette signification:


  1. Alain Rey suppose dans son “Robert, Dictionnaire Historique de la Langue Française” que le mot couleuvre désignant dès le XVIe siècle, quelque chose de tortueux, se serait croisé avec le sens figuré du mot couleur
    existant durant la période des XVe au XVIIe siècles, soit: l’apparence
    trompeuse, la fausse apparence. Ainsi, ce mélange de termes et de
    significations aurait affublé la couleuvre des attributs du mensonge et
    de la perfidie, donnant dès lors le sens de “tromper quelqu’un” à
    l’expression ” faire avaler des couleuvres”.
  2. Claude Duneton, quant à lui, donne une autre explication dans son livre “La puce à l’oreille”:

“Je pense pour ma part qu’il y a là quelque
part “anguille sous roche”. L’anguille, poisson d’eau douce à
forme de serpent, constituait, du temps qu’elle foisonnait dans
nos pures rivières, un mets courant et particulièrement
apprécié. Il est probable que c’est par opposition à elle que
la couleuvre, considérée comme répugnante et même dangereuse,
intervient. Des hôtes mauvais plaisants auraient-ils servi des
couleuvres en lieu d’anguilles pour éprouver la docilité de
leurs convives?… Le coup du chat à la sauce lapin? Après tout
la couleuvre est comestible, et de chair fine au dire de
certains. On l’appelle aussi anguille de haie.”

Revenir en haut Aller en bas
 
Faire avaler des couleuvres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment faire avaler un cachet ?
» Comment faire avaler une pilule à un chat .
» faire avaler un cahet à une chèvre
» Comment faire avaler une pilule à son chat
» Comment faire avaler un comprimé à un chat !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les amis(es) des animaux..... :: Le petit coin de moumoune :: Expressions-
Sauter vers: